Archives

Critique : Mon fils, une adolescence presque normale

Publié le

Eyad grandit dans une ville arabe en Israël où il a une enfance heureuse. Se révélant être un enfant brillant, il entre dans le meilleur lycée scientifique de Jérusalem. Là, il devra faire face à la violence du racisme quotidien. Il se lie d’amitié avec Jonathan atteint d’une maladie héréditaire dégénérative et trouve chez lui une nouvelle famille. Il se rend vite compte que l’intégration dans cette nouvelle communauté ne sera possible qu’au prix de l’oubli de ses racines. L’idée n’était pourtant pas mauvaise : montrer l’histoire et le quotidien des palestiniens et des israéliens durant ces dernières années traversées par les conflits et les peurs. Mon fils interroge avec justesse la question de la création de l’identité, de quoi sommes nous les enfants ? D’une idéologie, d’une haine de […]