Archives

Critique : Félix et Meira, une ode à la tolérance

Publié le

Le réalisateur québécois Maxime Giroux signe son deuxième long métrage, Felix et Meira, une histoire d’amour controversée à travers laquelle les préjugés prennent fin. S’atteler à parler de la communauté juive hassidique en ces temps de grandes lacunes intellectuelles à l’égard des textes religieux, est un acte courageux de la part du réalisateur, qui part à la découverte de cet univers avec intelligence et créativité. Le point fort du film est le point de vue neutre qu’il adopte sur cette communauté. Il ne s’agit pas de l’attaquer ou d’en faire l’apologie, mais d’en explorer certains aspects à travers le personnage de Meira (Hadas Yaron), qui est la principale concernée par les choix qui s’imposent à elle au sein de cet espace ; mais également à travers le personnage de Félix (Martin […]