Archives

Critique : Gemma Bovery, de Flaubert à Fontaine

Publié le

Rendre compte de la littérature française du XIXème siècle (ou du moins une esquisse) dans une Normandie d’aujourd’hui est désormais possible grâce à cette réalisation d’Anne Fontaine, qui signe avec Gemma Bovery un concentré d’humour et de poésie servi à la sauce Luchini. Quand un ex-Parisien reconverti boulanger de village rencontre la pseudo-réincarnation de son personnage  favori, la rencontre promet d’être intense et sensuelle. Déception ? Pas vraiment. Ce film nous montre à quel point les romans réalistes de l’époque ne sont pas juste des tas de feuilles imbuvables où les héros mettent vingt-cinq pages avant de passer de la chambre au salon comme on nous les dépeint souvent. Non, vraiment, c’est bien plus que ça et il se pourrait même que vous vous réconciliez avec Flaubert et autres Balzac. […]