Archives

Critique : Mateo Falcone, un western dans les maquis

Publié le

1h 05 de film, quatre répliques. Si vous pouvez passer outre cela alors vous pourrez voir Mateo Falcone. Il faut dire qu’au-delà de ce détail qui n’en est peut-être pas un, le film d’Éric Vuillard (scénariste de La Vie nouvelle de Philippe Grandrieux) a tous les partis pris nécessaires pour qu’on s’y égare.Mateo Falcone est l’adaptation d’une nouvelle de Prosper Mérimée dont l’histoire se déroule dans la Corse des maquis au XIXe siècle. Éric Vuillard fait, avec cette nouvelle, un pari un peu fou qui met d’ailleurs en avant le premier problème du film, le rythme. Si adapté une nouvelle d’une dizaine de pages pour en faire un long métrage n’est déjà pas chose aisée, le réalisateur a lui décidé d’amoindrir les répliques et placer la tension dramatique non plus dans les […]