Archives

Critique : Vers l’autre rive, le spectre c’est nous

Publié le

En ce qui concerne le Japon, la superstition notamment celle liée aux fantômes atteint un paroxysme traditionnel et nombreuses sont les oeuvres qui puisent dans leur essence, cette croyance envers ces êtres solaires, énigmatiques et de manière plus circonstancielle évaporés. Adaptation du roman éponyme Kishibe no tabi de Kazumi Yumoto, Vers l’autre rive accompagne une sorte de voyage depuis la mort jusqu’au départ. Yusuke (Tadanobu Asano), décédé depuis trois ans, retrouve Mizuki (Eri Fukatsu), sa femme, et lui propose de l’accompagner dans son dernier voyage qui l’avait conduit auparavant à la plage sur laquelle il s’était donné la mort. Renouant avec le classicisme spectral du cinéma japonais, Kiyoshi Kurosawa préfère s’intéresser ici à un corps beaucoup plus concret et à la peur de son évaporation définitive plutôt qu’à une hantise dont […]