Archives

Critique : Mon Roi, couronnement du personnage

Publié le

Maïwenn revient quatre ans après Polisse avec un sujet d’une autre envergure : après les tumultes d’une brigade de protection des mineurs, la réalisatrice décide de faire confiance à ses spectateurs en leur confiant son intimité ; Tony (Emmanuelle Bercot), une avocate célibataire, rencontre au détour d’une soirée arrosée le charmeur et richissime Georgio (Vincent Cassel). S’en suit une fable amoureuse rétrospective en montage alterné avec le quotidien actuel de Tony, désormais divorcée et en maison de rééducation à la suite d’une grave chute de ski. Si l’écho entre les deux espaces temporels ne suffit pas à justifier la rééducation psychologique de Tony (on aurait préféré un véritable récit de ré-apprentissage plutôt que ces bonnes grosses marrades entre une quadragénaire paralysée par sa jambe et une bande d’adolescents), le film […]

Archives

Critique : La Tête haute, l’histoire d’une forte tête

Publié le

La Tête haute d’Emmanuelle Bercot – Film d’ouverture du 68e Festival de Cannes Choisi pour être le film d’ouverture du 68e Festival de Cannes, La Tête haute (2015) d’Emmanuelle Bercot avec Rod Paradot et Catherine Deneuve est un film à la fois, déchirant et pertinent. Dés l’âge de 6 ans, la mère de Malony a décrété que son enfant était un boulet, ce fut la première personne à l’abandonner, la première d’une longue série. C’est également à cet âge qu’il fait la connaissance d’une juge (Catherine Deneuve) et de tout le système de protection de l’enfance qu’il va côtoyer dans les dix prochaines années. Ce qui frappe dès la première visite chez le juge, c’est l’incompréhension, en effet, on voit la scène à travers le point de vue du jeune garçon, sans […]