Archives

Critique : Pauline s’arrache, récit d’une familière étrangeté

Publié le

À l’origine dessinatrice, Émilie Brisavoine ne pensait pas aller à Cannes au printemps dernier avec une casquette de cinéaste, et encore moins pour y montrer sa drôle de famille. C’est pourtant le sort qu’ont connu des images tournées au hasard, sans but, si ce n’est l’expérience pour elle-même, plus que pour une famille. Après tout, c’est déjà bien, se demander qu’est-ce que filmer, ce que cela implique pour soi et pour ses sujets … Alors pourquoi ce film se retrouve-t-il en salle après un passage remarqué à L’Acid lors de la bien connue Quinzaine ? Il est franchement légitime de se poser la question, d’une part car le film interroge en plusieurs points (certains devant plutôt en faire sa force) et, surtout, parce qu’il ne nous laisse pas de véritable trace. Pauline s’arrache est […]