Archives

Placard : Les Ensorcelés, chronique d’un Hollywood sans pitié

Publié le

Considéré par beaucoup comme le plus abouti des films de Vincente Minnelli (récompensé par six Oscars), Les Ensorcelés, c’est avant tout une satire d’Hollywood. Entre amitié, égoïsme, trahison, déchéance et illusion, le réalisateur brosse un portrait tendre et caustique de l’usine à rêve. Dans l’Amérique du début des années 50, Jonathan Shields (Kirk Douglas), producteur […]