Archives

Critique : De l’ombre il y a, sublime plongée dans l’horreur ordinaire

Publié le

De l’ombre il y a de Nathan Nicholovitch – ACID 2015 De l’ombre il y a de Nathan Nicholovitch est un film exceptionnel. Exceptionnel par ce qu’il ose ce qu’il montre. Son hyper réalisme en fait un objet unique, une sorte d’ovni qui ne laisse aucune place à la concession et dont les enjeux dépassent la simple narration. Celle-ci, articulée sans artifice aucun, évite tous les pièges d’une dramaturgie consensuelle et tire-larme. Mirinda est un travesti français de 45 ans qui se prostitue à Phom Penh au Cambodge. Confronté à l’horreur quotidienne des bas-fonds (drogue, trafic d’êtres humains), sa rencontre avec une fillette issue du trafic d’enfants va venir bouleverser son ordinaire sordide et éveiller sa conscience d’une paternité. Inutile d’en dire plus à ce stade. Porté par une mise […]