Archives

Critique : Zero Theorem, The Gilliam Theorem

Publié le

Rien. C’est l’avenir peu envoûtant prédit par cet homme mystérieux qu’est Managment (Matt Damon), et que Qohen Leth (Christoph Waltz) s’évertue à confirmer. On pourrait alors facilement tomber dans le piège qui présenterait le film comme une suite de scènes sans le moindre intérêt, juste présentes pour le simple plaisir de l’homme derrière la caméra, pour la beauté du geste en définitive.  Or Terry Gilliam n’essaie pas de prouver comme son personnage que tout n’est que hasard, que rien n’a de sens et que le monde disparaîtra comme il est né. Non, le réalisateur tente de montrer ce qui résiste à l’extinction, en abordant les thèmes omniprésents de notre époque, à savoir la virtualité et  la sexualité. Mais la question qui persiste dans ce film étrange est bien celle-ci : […]