Archives

Critique : Cendres, mémoire embrumée

Publié le

Akiko est fille unique. Son père est documentariste, sa mère, Kyoko, actrice. Lorsque cette dernière meurt d’un cancer, chacun est surpris et Akiko est bien seule pour s’occuper de toutes les procédures et formalités liées au décès. Unique héritière des effets personnels de cette mère, née à Hiroshima et installée à Paris, Akiko lit un premier journal intime (elle en trouvera neuf autres ensuite) et entame une plongée dans une histoire qui ne lui a jamais été contée. Ce périple amène ainsi Akiko dans sa famille maternelle qu’elle ne semble que peu (ou pas) connaître. Pourtant, dans la bouche de ces étrangers, subitement si proches, surgissent de nombreuses comparaisons, tentant de sceller un lien qui s’avère avoir été presque inexistant. C’est alors sur la fiction, dont la vie de Kyoko foisonne, […]