Archives

Critique : La Tête haute, l’histoire d’une forte tête

Publié le

La Tête haute d’Emmanuelle Bercot – Film d’ouverture du 68e Festival de Cannes Choisi pour être le film d’ouverture du 68e Festival de Cannes, La Tête haute (2015) d’Emmanuelle Bercot avec Rod Paradot et Catherine Deneuve est un film à la fois, déchirant et pertinent. Dés l’âge de 6 ans, la mère de Malony a décrété que son enfant était un boulet, ce fut la première personne à l’abandonner, la première d’une longue série. C’est également à cet âge qu’il fait la connaissance d’une juge (Catherine Deneuve) et de tout le système de protection de l’enfance qu’il va côtoyer dans les dix prochaines années. Ce qui frappe dès la première visite chez le juge, c’est l’incompréhension, en effet, on voit la scène à travers le point de vue du jeune garçon, sans […]

Archives

Festival : Femmes/Genre/Cinéma, la pluralité des regards féministes

Publié le

Dans son cycle Femmes/Genre/ Cinéma, le Festival International de Films de Femmes de Créteil propose cette année trois documentaires intelligents, qui sortent des sentiers battus pour mieux revisiter les codes traditionnellement attribués aux genres. Que ce soit sous un angle historique, militant, social ou burlesque, les réalisatrices questionnent ainsi subtilement les limites de leurs libertés en tant que femmes. Le combat de Christine Delphy, féministe depuis son plus jeune âge, retracé par les soeurs Tissot dans Je ne suis pas féministe mais… invite tout d’abord à la prise de conscience. « Pourquoi les femmes cirent-elles les chaussures de leurs maris ? » se demandait-t-elle déjà dans la cour de récréation. Les autres petites filles trouvaient cela normal, elle pas. Plus tard, elle n’aura de cesse d’étudier, afin de mieux dénoncer ces injustices. […]