Archives

Critique : La Vallée, une œuvre au plus profond de l’Homme

Publié le

Méconnu du grand public, Ghassam Salhab l’est beaucoup moins des amateurs de cinéma proche-oriental et des curieux qui ont eu la bonne idée de voir Terra Incognita ou Le Dernier homme. La Vallée s’inscrit dans cette lignée authentiquement libanaise, riche de différentes cultures et de décors somptueux. Mais la préciosité de ce film ne se résume pas à sa simple beauté, l’œuvre catalyse un ensemble de forces dont la fusion et la valeur artistique placent La Vallée au cœur d’un cinéma intouchable. La Vallée, c’est d’abord l’art de planter un décor et définir un cadre. La parfaite maîtrise de cet art réside dans l’anti-empressement cher à Ghassam Salhab, qui nous laisse le temps de voir fondre le goudron sur lequel se perd Carlos Chahine, pour mieux nous immerger dans ce […]