Archives

Critique : Maestà, la Passion du christ, donner vie à la peinture

Publié le

Pourquoi ce sont toujours les films les plus innovants et expérimentaux dont on parle le moins ? Maestà, la Passion du Christ, sorti le 18 décembre, est un film qui a fait peu parler de lui et que l’on retrouve dans un (trop) petit nombre de salles en ce moment, et pourtant, nous avons là une véritable prouesse artistique d’Andy Guérif ! Le film naît d’un projet fou : donner vie à La Maestà, le tableau de Duccio, commandé en 1308 pour le dôme de la cathédrale de Sienne, une Madone en majesté avec des saints et, à son revers, une série de vingt-six tableaux relatant la Passion du Christ. Sous la forme d’un plan fixe d’environ une heure, ce film expérimental propose un nouveau parcours du regard. Fidèle à la complexité du […]

Archives

Critique : Pasolini, comment Ferrara évite-il le sujet

Publié le

Quelle mouche a donc piqué Abel Ferrara pour sortir consécutivement deux « biopics » profondément dénués de substance scénaristique ? Après Welcome to New York, le procès acharné voire inquisitoire de DSK, celui que l’on compte comme l’un des maîtres du cinéma américain principalement connu pour ses films noirs, à l’instar de Kings of New York sorti en 1990, s’attaque au dernier jour d’un monstre sacré du cinéma et de la littérature italienne : Pier Paolo Pasolini. Sur l’aspect technique, il n’y a pas grand chose à dire. Ni de bien, ni de mal, on retrouve les plans d’un réalisateur qui a de la bouteille, rien d’innovant et le film ne prétendait pas nous surprendre à ce sujet. On apprécie tout de même, l’œuvre d’un cinéaste qui a sa patte : la séquence […]

Archives

Interview : Fils de, entre porno hard et vie de famille

Publié le

Un vendredi à 11h dans le 11e arrondissement de Paris. Un quartier comme on en voit partout dans la capitale, des bistrots, une boite de nuit, des restaurants chinois ou japonais, des kebabs et un petit marché sur une place. La rue dans laquelle je dois aller me saute immédiatement aux yeux. Il me semble en effet l’avoir vu dans un film, ou plusieurs peut-être. Je monte donc au premier étage accompagné d’un caméraman et néanmoins ami. HPG m’accueille, la tête dans ses mails, sa femme se prépare et le petit Léni joue et court à tout va. Visiblement c’est le coup de feux. Je me retrouve donc dans ce grand appartement parisien au coeur d’un vieux bâtiment industriel. Un appartement vaste, lumineux, parsemé de poussettes, de jouets d’enfants et […]