Archives

Critique : Taxi Téhéran, course pour la liberté

Publié le

Si l’on arrive vierge de connaissance devant le dernier film de Jafar Panahi –Ours d’Or de la Berlinale-, la déroute peut être grande.  Documentaire ? Les propos tenus semblent bien trop dangereux pour les différents intervenants. Caméra-cachée ? Certains plans ne sauraient être réalisés à l’insu des protagonistes. Alors simple fiction ? La véracité des propos nous frappe pourtant… Dans un contexte outrageusement risqué, c’est donc un «  docu-fiction » que nous livre ici le réalisateur iranien, interdit d’exercer son métier depuis 2010 pour une durée indéterminée. Celui qui fut l’assistant d’Abbas Kiarostami, réalise un quasi huis-clos dans un taxi, qui n’est pas sans nous rappeler Le goût de la cerise, ou encore Ten. Les voyageurs, tous acteurs non-professionnels, souvent amis du réalisateur, jouant parfois leur propre rôle, esquissent  le temps d’une […]

Archives

Critique : Jack, une bien mauvaise piste

Publié le

Les errances de deux très jeunes frères, dans une métropole qui les ignore et les engloutit complètement. Ainsi pourrait-on résumer le dernier film d’Edward Berger, qui au delà de son scénario simplet, échoue à nous captiver jusqu’au bout. Jack n’a pas dix ans, et porte déjà de nombreuses choses sur ses épaules. D’un père inconnu, il vit avec son frère cadet et sa mère, une jeune femme insouciante et clairement incompétente pour ce qui est de l’éducation de ses fils, trop obnubilée par sa propre personne, ses amis, ses amours…l’assistance publique a vite fait de se saisir de l’affaire et d’envoyer Jack dans un foyer. Après des péripéties peu crédibles, ce dernier s’en échappe pour retrouver sa famille. Face à la porte close et au silence, il se lance à […]

Archives

Critique : Journal d’une femme de chambre, une adaptation trop corsetée

Publié le

Après Renoir et Buñuel, Benoît Jacquot adapte le classique d’Octave Mirbeau, Journal d’une femme de chambre. Devant la patine XIXème très prononcée et la mise en scène réglée à la baguette, difficile de retrouver l’essence engagée du texte original. Au contraire de ses prédécesseurs, le réalisateur livre une version fidèle du récit, narrant la vie et les souvenirs d’une jeune femme de chambre dans une maison de province. Léa Seydoux, campant le rôle principal, incarne une Célestine, certes dégourdie et impertinente, mais dont le jeu laisse froid. La faute peut-être, à un montage trop rapide, multipliant avec fantaisie les axes de prise de vue, qui se heurte à la rigidité des figures. En effet, malgré les gros plans à répétition sur la beauté glaçante de la comédienne, on reste de […]

Archives

Critique : Chemin de croix, un paradoxe créateur

Publié le

Étudier à la HFF Konrad Wolf de Postdam ne conduit pas nécessairement à faire des films de qualité par la suite, mais cette formation a au moins pour conséquence une certaine maîtrise du support filmique. Maîtrisé, le Chemin de Croix de Dietrich Brügemann l’est sans aucun doute. Il trace le parcours de Maria, une adolescente, élevée selon le fondamentalisme de la fraternité sacerdotale Saint Pie X, qui a pour seul but de devenir une sainte, et ce sans se fixer de limites. La force majeure du film se situe dans sa structure : quatorze plan-séquences, chacun nommés par les quatorze stations du chemin de croix, de la condamnation à mort de Jésus, à sa mise en sépulcre. Ces quatorze tableaux aux semblants de fresques nous permettent, malgré ce cadre rugueux, de […]