Archives

Critique : Les Chèvres de ma mère, chronique d’une liberté fragile

Publié le

Vu au Festival International de Films de Femmes de Créteil Sophie Audier filme sa mère Maguy au tournant de son existence. Celle qui, à la fin des années 60 a fait le choix d’une vie en pleine nature au cœur du Verdon avec quelques chèvres, s’apprête à prendre sa retraite. Elle décide de transmettre son troupeau à Anne-Sophie, jeune agricultrice qui souhaite s’installer. Nous suivons sur à peu près trois ans le quotidien de ces deux femmes, toutes deux à un moment charnière de leur vie. Sophie Audier a grandi jusqu’à l’âge de 16 ans sur le plateau de Saint-Maymes dans les gorges du Verdon, avec sa mère et ses chèvres. Son regard à travers la caméra, forcément, n’est pas neutre. Et tant mieux. C’est cette ambivalence entre une manière […]