Archives

Critique : Godard fait ses Adieu(x) au langage pour un exil cinématographique

Publié le

C’était en 1940, un jeune garçon âgé d’une dizaine d’années, traverse la France occupée par les nazis pour gagner la Suisse. C’était en 1952, ce jeune garçon est désormais un jeune homme et surtout un électron libre qui ne s’empêche pas de dire ce qu’il pense. Avec une bande de copains, ils posent dans des Cahiers leur réflexion et parfois leurs doutes sur ce qu’est le cinéma ou mieux : ce qui est leur cinéma. C’était en 1960, ce jeune homme maintenant tout juste trentenaire réalise le film le plus emblématique d’un nouvel air cinématographique et fait ainsi comprendre à tout le monde qu’il n’a pas raté la Vague. C’est en 2014, ce trentenaire alors âgé de 83 ans nous dit Adieu au langage et nous laisse à voir tout un […]