Archives

Critique : L’Epreuve, chronique d’une passion dévorante

Publié le

Tout juste sorti en salles françaises alors qu’il a été présenté pour la première fois au Festival des Films du Monde en 2013, L’Epreuve est un film norvégien d’Erik Poppe. Pleinement dramatique par son aspect ultra-réaliste, ce film est une immersion dans plusieurs niveaux de réalités. Partons tout d’abord d’un constat simple qu’est la réussite totale du duo Juliette Binoche –Nikolaj Coster-Waldau. Quel jeu, quelle tension, quelle énergie, bref, quel TOUT ! Un tout qui fonctionne et qui prend parfaitement (sans en faire trop) le spectateur dans une dynamique de souffrance et d’empathie vis à vis du personnage de Coster-Waldau. Sa femme, Rebecca Thomas (Juliette Binoche) incarne une photographe qui se rend dans les zones du monde en guerre ou dont le contexte politique est tendu. Au fil des ans et des gens, […]

Archives

Interview : White Shadow, on a rencontré le réalisateur et les deux acteurs principaux

Publié le

Sensation du Sundance Film Festival de 2014, sélectionné à l’Etrange Film Festival et gagnant de plusieurs prix, notamment à la Mostra de Venise ou au Genève Black Movie Festival, White Shadow est une fable horrifique, c’est le moins que l’on puisse en dire. Le film raconte l’histoire d’Alias (Hamisi Bazili), jeune albinos dont la tête est mise à prix par les sorciers tanzaniens. Alias se réfugie chez son oncle (James Gayo) après l’assassinat de son père. Alors qu’on pourrait s’attendre à une œuvre bien-pensante, White Shadow s’éloigne très clairement de toute démarche moralisatrice, sans chercher ni à faire pleurer ni à faire peur, simplement à informer. Le film ne prend pas en otage ses spectateurs, n’exigeant d’eux qu’une seule chose : une heure et demi de leur temps et l’envie de comprendre. […]

Archives

Interview : Rok Bicek, j’aime jouer avec l’espace, les sons, le temps…

Publié le

À l’occasion du Prix Lux qui se déroulait au Parlement Européen de Strasbourg, nous avons eu l’occasion de revenir avec Rok Biček sur son film Class Enemy. Votre représentation de la propagation, de l’espace et du temps m’a beaucoup intéressé. Par exemple, lorsque le professeur s’assoit à côté de la fenêtre dans la salle des professeurs et qu’on entend le son de la classe, j’ai trouvé ça très intéressant, pourquoi ce choix ? J’ai toujours aimé jouer avec l’espace, les sons, le temps et les ellipses. J’utilisais déjà cette approche dans mon dernier court métrage étudiant. C’est ma façon de penser le cinéma. Y a-t-il une influence… Une influence pour le montage ? Je ne sais pas, je dirais plutôt qu’il n’y pas d’influence dans le montage mais dans la manière […]

Archives

Critique : Class enemy, l’indétachable spectre

Publié le

Méconnu, Rok Bicek l’est tout autant que le cinéma slovène en général. Pourtant, cette région est habitée d’une histoire qui ne peut pas nous laisser indifférent, car cette histoire est aussi la nôtre. C’est d’ailleurs pour cette raison que Class Ennemy faisait partie des trois derniers films en lice (avec le vainqueur, Ida, de Pawel Pawlikowski, et Bande de Filles de Céline Sciamma pour emporter le Prix Lux, récompense attribuée tous les ans depuis 2007 au film qui aura su représenter la diversité et l’identité européenne au goût des parlementaires. Le spectre de l’Europe plane au-dessus de Class Ennemy du début à la fin de ce film, qui, ne se résume pas à l’histoire d’une classe de collégiens traumatisés par le suicide d’une de leurs camarades. Rok Bicek utilise cette […]

Archives

Vidéo : Sturmgruppe, Marilyn Manson et Lana del Rey dans un court-métrage sorti d’un coffre-fort

Publié le

Eli Roth, le réalisateur de Sturmgruppe 2013 Reel, l’a dit lui-même à Larry King lors d’une interview : « J’ai tourné une vidéo avec Marilyn Manson et Lana Del Rey, mais les séquences sont tellement folles qu’elles ont été enfermées dans un coffre-fort pendant un an. » Connu pour avoir réalisé Hostel ou Cabin Fever, Eli Roth a également participé à l’extraordinaire diptyque de Tarantino et Rodriguez en réalisant le film annonce Thanksgiving. Prochainement, il sera au cinéma avec The Green Inferno mais en attendant ce court-métrage suscite bien de l’intérêt depuis hier. Lana Del Rey se fait violer, des insectes, du sang, de l’eau, un mec avec un sniper, une musique captivante, c’est avec stupeur que l’on découvre ce court-métrage expérimental captivant.