Thèmes

AU-DELÀ DES ESPACES ET DU TEMPS

Art du temps par définition, le cinéma ne nous fait pas seulement voyager à travers le décor et la surface d’une image. Les couches signifiantes de chaque photogramme ne cessent de se renouveler, se décupler, seconde par seconde. Qu’on découvre un film, qu’on le revoit à des fins analytiques ou simplement par passion du cinéma et amour de l’œuvre en question, des fragments émergent de notre imaginaire, de notre vécu, et surtout de ce qui nous reste à vivre …

L’image cinématographique qui parviendra à nous hanter et circuler dans nos veines n’appartient à aucune balise temporelle. Sans qu’on puisse n’en donner de réelle explication (tenter cela enlèverait au cinéma une magie que la raison et l’analyse s’approprient en masse), des images et des sons, échappant bien souvent à la grande Histoire du cinéma, nous pénètrent à la vitesse de la lumière et font part de notre identité à tout jamais. Se souvenir – c’est garder quelque chose en soi et se l’approprier. Se souvenir – c’est aller au delà d’une image en la transformant à sa propre image.

tumblr inline oi6fsvs7cA1ub15f3 540 AU DELÀ DES ESPACES ET DU TEMPS

Je ne retiendrai de Camille qu’une musique de Georges Delerue, au delà d’un corps magnifique devenu myth(olog)ique. Cette impression revient-elle à tronquer une scène, ne pas l’apprécier à « sa juste valeur » ? Le cinéma se ressent plus qu’il ne s’observe, et si les notes de Georges Delerue nous font pleurer là où les fesses de Brigitte Bardot nous blasent, ça ne veut pas dire qu’on est un con.

Chacun taira bon nombre de films dont la VHS peinera à disparaître d’un discret tiroir, parce qu’au delà d’un (souvent très mauvais) film, elle est un souvenir et nous fait voyager dans le temps. Ce voyage n’est qu’un motif pour ouvrir une multitude de portes vers d’autres souvenirs / destinations.

tumblr inline oi6ft5Gxg31ub15f3 540 AU DELÀ DES ESPACES ET DU TEMPS

Ces petites fuites psychiques ne sont éphémères qu’en apparence. Quand la solitude de Tom Courtenay vous donne l’impression d’un déstabilisant miroir tendu face à vous, et que tout ce que vit le protagoniste de Tony Richardson, cinquante ans en arrière, n’est qu’une métaphore filée de votre vie, le reflet que vous venez de rencontrer ne cessera de vous suivre. Autant qu’on transforme ce que le cinéma nous donne à vivre, il nous transforme, nous et notre vision de nous-même.

Mais le cinéma ne doit pas être qu’une expérience individuelle. Le souvenir d’un moment de cinéma émotionnellement fort, vécu auprès de quelqu’un qui prend(ra) une place singulière dans notre vie, devient une nouvelle image qui nous rapproche de l’autre. La passion du cinéma, autant que la hantise d’un fragment de film, se ressentent dans les yeux et la voix de celui qui cherche à vous transmettre son émotion. Vous ne la percevrez jamais telle qu’elle, mais le regard envoûté d’un amoureux du cinéma vaut parfois plus que la puissance de l’image en question.

tumblr inline oi6ftiwrLa1ub15f3 540 AU DELÀ DES ESPACES ET DU TEMPS

Aller au cinéma, c’est accepter de mettre ses souvenirs de côtés, au risque de ressentir des émotions qui pourront en faire disparaître d’autres. Cet acte courageux peut même transformer la vision que vous avez de votre voisin, surtout pas en portant un jugement quelconque sur autrui, mais bien en vivant quelque chose sur lequel vous aurez du mal à mettre des mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *