Rédacteur - Théo Savary

Le réalisateur chinois Jia Zhangke a reçu jeudi 14 mai le Carrosse d’Or pour l’ensemble de son œuvre, lors de la soirée d’Ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs. Ce prix, décerné depuis 2002 par les réalisateurs de la SRF (Société des Réalisateurs de Films) a pour but de récompenser le travail d’un de leur pair et de mettre en avant son intégrité artistique.

Jia Zhangke a été consacré à l’échelle internationale en 2006 en remportant le Lion d’Or à Venise pour son film Still life. En 2013 il a également reçu le prix du scénario à Cannes pour son film A Touch of Sin. Il dépeint dans ses films la Chine contemporaine, ses profondes mutations,  entre obsession du passé et regard porté vers l’avenir. Souvent censuré dans son propre pays, Jia Zhangke n’en est pas mois considéré comme un très grand, notamment en Europe et à Cannes, dont il fait désormais parti des habitués. Avec la présence cette année de son film Mountains May Depart en sélection officielle. Nouvel Ecran l’a rencontré.