Rédacteur - Léa Auger

VOIR LE FILM

Vu au Festival International de Films de Femmes de Créteil

Daphné Hérétakis, réalisatrice parisienne âgée de 28 ans a suivi des études de réalisation documentaire à l’Université de Paris 8. Depuis, elle vit entre Paris et Athènes et réalise des courts métrages documentaires-expérimentaux. En 2011, elle présente Ici Rien, un documentaire de 28 minutes, sélectionné au Festival International de Films de Femmes de Créteil, dans la section Turbulences. Il relate l’évolution des événements politiques, entre 2008 et 2011, à Exarchia, quartier d’Athènes.
À la fois lieu culturel (libraires, imprimeurs, cybercafés et disquaires) et social (nombreux squats et espaces sociaux libres comme le Nosotros) ; QG politique de divers partis de la résistance (anarchistes, gauchistes et écologistes), et zone de non droit, où sévis la violence et le marché de la drogue ; Exarchia est un quartier sans pareil où il était idéal de tourner un documentaire pour en saisir la complexité. Car, c’est également dans ce lieu qu’ont démarré les émeutes de 2008, suite à l’assassinat d’un jeune homme de 15 ans, Alexandros Grigoropoulos, tué par balle par un agent de police.
Dans ce film, la cinéaste allie intelligemment le sujet du film avec un style cinématographique personnel et atypique, où l’on ressent une grande importance donnée à l’image et au son, par un discours et un traitement particulier de chacun. Ces deux éléments sont présentés de manière autonome mais en communication permanente, car des voix off ont été ajoutées sur des images silencieuses. La réalisatrice offre ici un portrait poétique et bouleversant d’Athènes, à travers des plans à l’esthétique très travaillée, et des témoignages spontanés et profonds sur une vie quotidienne difficile, marquée par la crise.