Archives

Éclectisme et mondialisation des images

Cannes comme toujours se termine avec ses joies et ses déceptions dans une redescente dure de réalisme, la planète cinéma la met légèrement en veilleuse.

C’est chaque année la même chose, après la semaine annuelle d’euphorie, le retour du Festival arrive comme une gueule de bois où l’on ne se précipite plus vraiment vers les salles. En même tant que choisir entre le dernier Disney et les comédies patoches que le cinéma français nous fait si bien ? Pourtant un film se distingue à l’horizon de cet océan de découragement cinéphile : Ugly, le dernier film de l’indien Anurag Kashyap, réalisateur de l’incroyable fresque noire Gangs of Wasseypur. Le film fut projeté dans de nombreux festivals et notamment à la Quinzaine des réalisateurs l’année dernière.

On parlera aussi de courts, de longs, de nouveaux, de vieux, de cinéma et de festivals. Mais aussi, nous parlerons Kosovo avec une jeune réalisatrice activiste des droits de l’Homme.

Ne partez pas, votre cocktail sur-vitaminé anti gueule de bois se trouve ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *