Archives

Nous sommes les punis de Cannes

Tous les ans, la grande messe du cinéma a lieu à cette période et rythme la planète cinéma de ses chefs d’œuvre, de ses polémiques, de ses moments de grâce et de ses scandales. C’est bien sûr de Cannes dont je veux parler. Mais cette fois, le goût amer de ne pas avoir pu prendre par au voyage s’atténue légèrement. Oui, car l’intérêt pour un critique d’être présent à Cannes et surtout de s’octroyer le droit de visionnage de beaucoup des meilleurs films qui sortiront dans l’année, tout cela avant tout le monde. Mais en 2014, il n’y a jamais eu autant de films sortis si vite après la compétition, voire même pendant. On ne se l’explique pas vraiment mais il n’en est pas ainsi pour nous déplaire. On y voit là bien sûr notre intérêt mais surtout le votre, de voir les films dont on veut vous parler s’en être obligé de trépigner d’impatience à l’égard de ceux qui vous obsèderont peut-être et sans doute vous décevront de ce trop d’attente et d’espoir placés.

Cette semaine donc, on parlera polémique avec Au Nom du fils (qui n’est pas à Cannes) et bien sûr Welcome to New York pour lequel DSK l’a déjà attaqué de diffamation. On parlera également de Cronenberg, Godard le tant attendu et finalement absent et le dernier Dardenne alors ne patientez pas, Cannes est déjà là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *