Rédacteur - Ludovic Sprengnether

Condenser 70 ans de la vie d’un homme en 4 minutes est faisable : les répétitions des gestes du quotidien et la soutenance de son propre regard face à un miroir pendant des années caractérisent les effets de ce court-métrage réalisé par Antoine Tinguely et Laurent Fauchère. Les interrogations qu’un homme peut se faire en se regardant tous les matins dans le miroir de la salle de bain nous sont ainsi présentées dans ce plan-séquence de quelques minutes.

 

Il n’y a pas que cette personne qui fait face à son propre reflet. Nous autres, spectateurs, sommes aussi concernés par cette image perpétuelle qu’un miroir nous renvoie : une image tantôt joyeuse, tantôt grisâtre et souvent embuée par ce qui fait notre vie, forgeant un sentiment de nostalgie lorsque l’image est noircie par la lumière que l’on éteint en quittant la salle de bain.