Rédacteur - Ludovic Sprengnether

Au départ, l’histoire pourrait sembler banale : un homme rentre de voyage d’affaires et s’aperçoit que sa femme a disparu. Comme il en est amoureux, il s’inquiète, logique. Etrangement, la femme ne réapparait pas. Cela pourrait s’arrêter à ce simple constat. C’était sans compter sur le couple Hélène CattetBruno Forzani et leur obsession du glauque.

Le spectateur est vite perdu dans la narration. L’histoire initiale se retrouve prétexte à des essais esthétiques indénombrables et l’on se retrouve aussi perdu dans ce film que le personnage. Si l’on accepte de jouer le jeu, on résiste. Sinon…

On peut accorder aux deux réalisateurs leur habilité à maitriser le décousu. En effet, Dan, le personnage principal se retrouve au rang de marionnette et ne fait qu’exprimer la lourdeur d’un traitement de l’image qui traine en longueur. Car oui, il faut se l’avouer, pour le spectateur lambda, 1h42 de répétitions et d’essais formels glauques, ça peut être lourd.  Mais après tout pourquoi pas ? Accordons cette folie au cinéma Belge et mettons cette dite folie sur le compte de l’expérimental. Si le cinéma n’a pas pour seule vocation de raconter des histoires, il ne doit pas non plus en perdre son spectateur.

letrange couleur des larmes de ton corps quest ce que cest 1 Critique : LÉtrange couleur des larmes de ton corps, quest ce que cest ?!

Et c’est bien la crainte que nous avons. Le labyrinthe où nous entrons est pourvu d’impasses dont les deux auteurs se sortent par des digressions très souvent incompréhensibles. Que fait-on ? Pourquoi ce cadrage ? Pourquoi ce mélange de mélancolie et de glauque ? Globalement, qu’est-ce qui fait que cet hôtel particulier aux apparences bourgeoises est prit pour cible ? C’est bel et bien la réponse à laquelle on s’efforce de répondre. Partons du principe que chacun se construira sa réponse. Qu’elle soit narrative ou esthétique.

letrange couleur des larmes de ton corps quest ce que cest 2 Critique : LÉtrange couleur des larmes de ton corps, quest ce que cest ?!

On notera toutefois l’omniprésence des références cinématographiques à l’horreur italienne des années 1970 et plus exactement à Dario Argento et Lamberto Bava qui, chacun à sa manière avait cette obsession de faire passer par l’image et le décor l’épouvante et le glauque. Suspiria d’Argento semble par quelques points avoir réellement inspiré le couple Cattet-Forzani. Ce film semble jouer constamment du malaise et de l’égarement du spectateur, balancé encore une fois entre narration et esthétisme, et c’est sans doute par cela que passe tout l’intérêt de L’Étrange couleur des larmes de ton corps.

letrange couleur des larmes de ton corps quest ce que cest 3 Critique : LÉtrange couleur des larmes de ton corps, quest ce que cest ?!