Rédacteur - Alexis Pommier

La chaîne MCM diffusera dès aujourd’hui la série Siberia et orientera ses programmes sur l’horreur et les sensations fortes, une stratégie ambitieuse pour des genres qui intéressent les jeunes et qui sont assez mal diffusés.

Siberia, c’était la série événement de l’année 2013. L’histoire, une télé-réalité en plein milieu de la Sibérie où 16 candidats doivent survivre jusqu’à la fin de l’hiver et affronter les températures glaciales ainsi que les événements paranormaux qui se déroulent autour d’eux. Les personnages investissent un camp déserté en 1908 dans l’un des territoires les plus hostiles au monde. Le passé même de ces lieux raconté dans les premières minutes est énigmatiquement inquiétant « une énorme explosion, suite à l’impact d’une mystérieuse météorite avec la Terre. »

 Actualité : Siberia, la série cauchemar sinvite sur vos écrans

A mi-chemin entre Lost et Koh-Lanta, la série n’est pas avare de sensations fortes. L’écriture maîtrisée des épisodes nous transportent au fur et à mesure des retournements de situation entre événements improbables et hypothèses crédibles.

Une série à couper le souffle qui dès le premier épisode nous plonge dans un réalisme inquiétant, au moyen des caméras épaule filmant à la manière d’une réelle télé-réalité le cauchemar des naufragés de Siberia. L’histoire nous hante au point de nous poser cette question : allons-nous survivre nous, à Siberia ? Sensations fortes garanties.